Origines

 

« Les soins de sensibilité essénienne et égyptienne constitue une approche thérapeutique globale de l’être humain dont l’origine se perd dans la Nuit des temps. En effet, bien que les Égyptiens contemporains du pharaon Akhénaton et leurs héritiers directs, les Esséniens, aient largement contribué à les structurer, leurs racines premières sont manifestement sans âge.» Daniel Meurois janvier 2009, Québec.

Ce qu’il est important de retenir de ce savoir qui veut se révéler à notre siècle, dans notre désir de se responsabiliser face à notre santé, tout en tentant de répondre à une quête de sens et contribuer à ouvrir notre conscience, c’est qu’il s’agit « d’une compréhension de la vie qui anime le corps humain dans ses rapports avec le Divin, avec le subtil et aussi le savoir-faire relativement aux liens entre la matière l’âme et l’esprit. » Le Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Égyptiennes, Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau-Meurois.

Ces merveilleux soins sacrés nous sont non seulement une occasion d’entrer en contact avec ce qu’il y a de plus divin en nous, d’approcher ces univers subtils qui contiennent l’essence même de qui nous sommes, mais ils nous permettent de toucher à cette lumière sans ombre où circule la vie, fluide et claire, avant que la maladie ou la pathologie ne s’installe. Cette approche thérapeutique holistique et qui se veut intégrative dans la médecine actuelle, même si elle rencontre encore beaucoup de résistance, nous conduit inévitablement vers une responsabilisation de notre santé et de notre bien-être, elle interpelle l’entraînement de notre volonté et notre force d’âme face au temps de vie qui nous est alloué sur notre planète. Tout en ces thérapies exige amour, pardon, réconciliation, autant pour le thérapeute que pour le patient.

 

Les bienfaits